«Entreprise Apprenante». Un modèle de création de valeur ajoutée

Publié le : 2013-01-22  à 17:09

L’avènement de la société des connaissances ainsi que l’émergence des nouvelles technologies de l’information et de la communication ont favorisé l’évolution des défis managériaux des entreprises. En effet, celles-ci se voient dans l’obligation de décloisonner leurs métiers et leurs départements, mais aussi d’apprendre à travailler en mode collectif plutôt que hiérarchique, pour faciliter le flux de l’information et par conséquent encourager l’apprentissage. Le modèle de l’entreprise apprenante répond à ces objectifs. Qu’est-ce que donc l’entreprise apprenante ? Quelles en sont les caractéristiques intrinsèques ? Quel est le rôle du manager dans ce type d’organisation? Quels sont les facteurs clés de succès de l’implémentation de ce type d’organisation ? Et quels sont les avantages dont jouit l’entreprise apprenante ? Pour apporter plus d’éclaircissements à ces nombreuses questions, le Matin Emploi a invité Rabii Berady, directeur associé du Cabinet RH-Partners, et Mme Jihane Labib, executive coach.

 

Berady Rabii

Directeur Associé, RH-Partners

 

Le Matin Emploi : Pourriez-vous nous définir le concept de « L’Entreprise apprenante », tout en nous précisant son historique ?

Rabii Berady : L’évolution actuelle de l’environnement de l’entreprise et les défis organisationnels et théoriques qu’elle doit relever, ont accru le besoin de s’approprier une stratégie mieux adaptée à la complexité et à l’interdépendance qui envahissent le marché mondial. L’entreprise se voit donc forcée à être plus créative et à faire confiance au potentiel humain afin d’assurer sa pérennité.

Ce besoin a généré un nouveau concept, celui de l’organisation apprenante, et qui a été développé aux Etats-Unis à la fin du XXe siècle. Cette perspective suppose que la capacité d’apprentissage d’une organisation dépend directement de ses ressources matérielles et immatérielles telles que les connaissances et les expertises. Dans l’accepte large, une entreprise apprenante est une organisation centrée sur la création, l’acquisition et le maintien de ses compétences et connaissances afin de s’adapter à un environnement contraignant.

Quelles sont les caractéristiques intrinsèques d’une organisation apprenante ?

Une culture organisationnelle règne dans une entreprise apprenante. Elle permet à l’organisation de fonctionner dans un environnement sain dans lequel les gens collaborent et réfléchissent ensemble afin d’améliorer constamment l’organisation et lui permettre d’être saine et agile.

Avec la collaboration entre les différentes composantes de l’organisation et la transmission des savoirs, une synergie est donc favorisée. Les gens commencent alors à s’adapter avec les nouveaux défis et deviennent plus efficaces.

Quels seraient les outils à déployer pour mettre en place une démarche d’apprenance ?

Pour mettre en oeuvre des procédures d’apprentissage et de transfert des expériences, l’entreprise doit installer des relations de confiance entre les membres de l’organisation, placer un principe d’analyse systématique des échecs sans oublier de conserver l’historique des résultats et aussi améliorer les procédures et les techniques de mémorisation. Cependant, déployer les bons outils n’est pas suffisant.

Une entreprise apprenante doit d’abord partager une vision commune de l’avenir qu’elle désire créer, pour ensuite mettre en place un environnement qui encourage l’apprentissage en équipe et rendre l’information accessible à l’ensemble des collaborateurs. Une entreprise apprenante doit également avoir une vision systémique qui insiste sur le fait que chaque collaborateur doit avoir conscience de l’impact de son action individuelle sur la performance de l’ensemble.

Quel est le rôle du manager dans une organisation dite apprenante ?

Dans une organisation apprenante, le manager doit non seulement avoir une vision transversale de la formation mais également s’impliquer au quotidien. Il a pour rôle d’identifier les compétences existantes pour définir un cahier des charges des formations, intervenir pour la formation de ses propres collaborateurs et participer à la gestion et au développement des ressources humaines. Le manager au sein d’une entreprise apprenante doit finalement évaluer les effets des actions de formation et prévoir si nécessaire des réajustements. Ainsi, il accorde la priorité aux processus et non aux procédures.

Quelles seraient donc les valeurs et la culture de l’entreprise apprenante ?

Mettre en oeuvre une organisation apprenante n’est pas chose facile. La direction d’une entreprise donnée doit avoir comme priorité de mettre le potentiel humain au centre de ses valeurs et de son organisation, en favorisant sa responsabilisation et la valorisation de son potentiel, individuel et collectif. Dans ce but, des structures pour l’organisation du travail, des systèmes de gestion des performances et des comportements doivent être définis et mis en place permettant ainsi de renforcer ces valeurs et les concrétiser. Ainsi, la communication ouverte, la reconnaissance des expertises, la solidarité entre les générations, l’esprit d’équipe, sont des valeurs fondamentales au sein d’une entreprise apprenante.

Quel lien peut-on faire entre l’entreprise apprenante et le Knowledge management ?

Le Knowledge Management est l'ensemble des méthodes et des techniques qui permettent d'analyser, de mémoriser, et de partager des connaissances entre les membres des organisations en vue d'atteindre les objectifs fixés. Et comme un individu apprend en collectant des leçons de ses expériences, l’entreprise devient apprenante en développant le Knowledge management.

Ainsi, l’entreprise ne peut pas durablement tirer profit de ses expériences s’il n’existe pas un contexte organisationnel qui donne du sens à la démarche.

En ce sens le développement d’une stratégie organisationnelle du type analyse des pratiques, conditionne le développement des capacités d’apprentissage des collaborateurs, et c’est également un des moyens de développer l’entreprise apprenante.

AVIS DU COACH

«Une entité apprenante met l’apprentissage permanent au centre de ses valeurs»

 

Jihane Labib

Executive Coach

Directrice associée - COACHINGLAB

❶Facteurs-clés de succès

Une entreprise apprenante se caractérise par la participation globale de ses employés dans le processus de production (produit et/ ou services) avec un sens des responsabilités partagées en respectant les valeurs et les principes communs de celle-ci. Une organisation apprenante met l’apprentissage permanent au centre de ses valeurs et de ses processus opérationnels. Elle met en action et en pratique continue l’apprentissage des individus, des équipes/unités, entre départements, niveaux hiérarchiques, mais aussi avec l’externe (clients, fournisseurs), pour se transformer, se développer en permanence dans un sens qui permet une meilleure satisfaction de tous : partenaires et clients. Le pilier fondamental de cette stratégie est le capital humain, et pour réussir une démarche d’organisation apprenante, l’adhésion des équipes est primordiale. L’esprit et l’essence de la démarche doivent être intégrés aux croyances et à la culture de l’entreprise. Ce sont les hommes et les femmes de l’organisation du bas de la pyramide jusqu’au sommet du management qui portent ce processus et le font vivre et durer. Les moyens financiers, technologiques, le Knowledge management et l’innovation sont aussi les clés de succès de la démarche. (Watkins and)

Axes de l’organisation apprenante

Selon «Peter Senge» dans son livre «La cinquième discipline : l'art et la manière des organisations qui apprennent », Les cinq axes de l'organisation apprenante sont:

› La démarche doit s’inscrire dans une pensée systémique : c’est un cadre conceptuel qui permet aux gens d'étudier les entreprises comme un environnement global en réseau et relations et non isolé.

› Expertise ou maîtrise individuelle : L'engagement pris par un individu dans le processus d'apprentissage est connu comme la maîtrise personnelle. Il constitue un avantage concurrentiel pour une organisation dont les effectifs peuvent apprendre plus vite que ceux de la concurrence. L'apprentissage individuel est acquis par la formation du personnel et le développement, mais il n’est pas imposé aux collaborateurs qui ne sont pas réceptifs à l'apprentissage. Pour favoriser l’apprentissage dans le milieu professionnel, il est impératif de développer une culture où la maîtrise personnelle est pratiquée dans la vie opérationnelle et quotidienne. Une organisation apprenante est la somme de l'apprentissage individuel, et c’est à travers des mécanismes de Knowledge management, d’encadrement, de transfert de connaissance que l'apprentissage individuel se transforme en apprentissage organisationnel.

› Les modèles mentaux : Les concepts et percepts de base des individus et des organisations sont appelés des modèles mentaux . Pour devenir une entreprise apprenante, ces modèles doivent être remis en question continuellement. Les collaborateurs ont tendance à épouser des théories, d’après leurs formations, expériences et réussites. L’entreprise peut s’accrocher à des méthodes qui marchent et vouloir préserver des comportements, normes et valeurs. Mais en créant un environnement d'apprentissage, il est important de remplacer les attitudes et de les conforter par une culture ouverte qui favorise le changement, la recherche et l’innovation

› Une vision commune : Mettre en place une vision partagée est primordial pour impliquer les ressources humaines de l’entreprise et les fédérer à la démarche d’apprentissage. Il s’agit d’un nouvel esprit d’être de chacun, une nouvelle identité apprenante du collaborateur au sein de son entreprise. Les visions les plus réussies sont celles qui sont déclinées à tous les niveaux de la structure et intégrées par tous. La création d'une vision partagée peut être entravée par les structures traditionnelles où la vision de l'entreprise est imposée d'en haut. Le partage de la vision peut se faire en déclinaison du top vers le down à travers des processus particuliers.

› L'apprentissage en équipe : la somme des apprentissages individuels constitue le patrimoine cognitif de l’équipe et c’est un capital connaissance, une expertise unique et distinctive de l’entreprise apprenante par rapport à la concurrence et au marché. C’est une force et un avantage concurrentiel qui lui permettent de croître plus rapidement, de résoudre les problèmes, d’anticiper sur d’éventuelles ambigüités business. Le mode d’organisation d’une entreprise apprenante permet une circulation fluide de l’information, une communication interdépartementale ouverte, ce qui favorise le dialogue et la discussion et permet une compréhension partagée par tous. Les entreprises et organisations apprenantes ont également des structures de gestion des connaissances, permettant la création, l'acquisition, la diffusion, la capitalisation et la mise en oeuvre de ces connaissances dans l'organisation.

Avantages de la démarche apprenante :

› Innover continuellement, anticiper sur les tendances du marché et rester compétitif par rapport à la concurrence.

› Gérer et apprivoiser les contraintes extérieures.

› Avoir les connaissances nécessaires pour mieux relier les ressources aux besoins des clients.

› Améliorer de façon permanente la qualité des produits/ Services.

› Valoriser et fidéliser le capital humain.

› Améliorer la corporate brand (image institutionnelle) en devenant plus orientée vers les personnes (personnels, clients et partenaires).

Recommandations du coach

La culture d’entreprise est essentielle au fonctionnement d’une entreprise : elle permet de se différencier, de dégager des bénéfices, de se forger un style managérial, et enfin d'attirer les talents. C’est un actif stratégique qui est peu formalisé, le principal de la culture d’entreprise reste informel : ce qui est perçu comme le style, le climat, le système de règles et les manières de procéder. Le coach a un rôle de facilitateur pour la construction de la culture d’une jeune entreprise, de catalyseur pour faire vivre et évoluer la culture et d’en générer une adhésion la plus large dans les structures élaborées. Le coach tient compte de la complexité du système de l’organisation dans son approche de conduite de changement. Il s’agit en fait d’une véritable reconfiguration de la culture à travers l’approfondissement des notions de sens, de valeurs et de vision, dans l’objectif de faire émerger une intelligence collective intégrée. Ce qui se réalise à travers d’action top/down ou Bottom/Up, c'est-à-dire, que l’accompagnement peut se déclencher du top management vers la base ou l’inverse, selon les prédispositions de chaque entreprise. Le coach aide à la définition de la culture de l’entreprise et de son système des valeurs, la faire connaître, la décliner et l’approprier par tous les collaborateurs. Enfin, le coach, accompagne le management à vivre la culture de l’entreprise apprenante et à la reproduire.

 

Dossier réalisé

par Selma Alami Laâroussi


Pour mieux comprendre

 

Daniel Belet est consultant en management des hommes et des organisations. Il est également enseignant à l'université Montesquieu Bordeaux IV et à Bordeaux École de Management. Il exerce aussi des activités d'animateur de séminaires et participe à divers programmes de recherches au plan international.

 

Dans son ouvrage, il explique de façon claire le concept d'entreprise apprenante et surtout sa philosophie managériale. Loin de rester dans la théorie, il présente un modèle opérationnel global et cohérent permettant de mettre en pratique cette démarche de management.

 

Une mise en perspective très complète qui ne se limite pas à la gestion des connaissances, un sous-ensemble de l'entreprise apprenante. Chercher à devenir une entreprise apprenante, ou du moins plus apprenante, n'est pas une mode managériale éphémère parmi d'autres, mais une obligation stratégique pour survivre et prospérer dans le monde économique d'aujourd'hui et de demain. Le management de «l'apprenance» constitue une révolution profonde et durable que nombre de firmes n'ont pas encore perçue. Cet ouvrage a pour ambition d'éclairer la signification et l'intérêt de cette approche inédite du changement organisationnel et humain. Il décrit ses principales implications en termes de management des hommes et des organisations. Illustré des pratiques d'entreprises innovantes, il propose un cadre conceptuel et méthodologique
clair, cohérent et global.



Déposer un commentaire


Offres par région

Oued Eddahab-Laguira Laâyoune Boujdour Sakia Hamra Guelmin Es Smara Souss Massa Draâ Meknes Tafilalet Tanger Tétouan L'Oriental Gharb Chrarda Béni Hssen Taza Al Hoceima Taounate Fés Boulemane Rabat Salé Zammour Zaer Tadla Azilal Chaouia Ouardigha Grand Casablanca Doukkala Abda Marrakech Tensift Al Haouz

Sondage

Actuellement, quel temps cela vous prend-il pour vous rendre au bureau ?
Moins de 15 minutes
Entre 15 et 30 minutes
Entre 30 minutes et 1heure
Plus d’une heure
Archive